malhonnêteté


malhonnêteté

malhonnêteté [ malɔnɛtte ] n. f.
• 1676; de malhonnête
Défaut d'honnêteté.
1Vx Inconvenance, indécence.
2 Vx impolitesse, incorrection. Il est d'une malhonnêteté révoltante. Par ext. « j'ai dit une malhonnêteté » (Flaubert). grossièreté.
3Mod. Caractère d'une personne malhonnête (3o). déloyauté, duplicité, improbité, infidélité; canaillerie, friponnerie. La malhonnêteté d'un comptable qui fait de fausses factures.
Par ext. Malhonnêteté intellectuelle : emploi de procédés malhonnêtes, déloyaux; mauvaise foi.
Acte malhonnête. Commettre des malhonnêtetés. escroquerie, 1. faux, indélicatesse, tricherie, 2. vol.
⊗ CONTR. Honnêteté. Intégrité, loyauté, probité.

malhonnêteté nom féminin Caractère de quelqu'un, de son comportement, qui est malhonnête : Malhonnêteté d'un joueur. Action contraire à l'honnêteté : Commettre une malhonnêteté.malhonnêteté (citations) nom féminin Émile Michel Cioran Răşinari, près de Sibiu, 1911-Paris 1995 La malhonnêteté d'un penseur se reconnaît à la somme d'idées précises qu'il avance. Syllogismes de l'amertume Gallimardmalhonnêteté (expressions) nom féminin Malhonnêteté intellectuelle, déloyauté dans l'utilisation des œuvres d'autrui, dans les arguments employés, dans la manière de citer quelqu'un. ● malhonnêteté (synonymes) nom féminin Caractère de quelqu'un, de son comportement, qui est malhonnête
Synonymes :
- déloyauté
- improbité
Contraires :
- honnêteté
Action contraire à l' honnêteté
Synonymes :
- indélicatesse

malhonnêteté
n. f. Manque de probité.
|| Action malhonnête. Commettre une malhonnêteté.

⇒MALHONNÊTETÉ, subst. fém.
A.— Vx. Indécence. La malhonnêteté d'une chanson, d'un couplet (ROB., Lar. Lang. fr.).
B.— Manquement aux règles de la politesse, aux usages de la bonne société. La manière ouverte et passionnée dont tous ces amants font la cour à leurs maîtresses serait le comble de l'indécence, du ridicule et de la malhonnêteté en France (STENDHAL, Amour, 1822, p. 223) :
1. ... il pouvait exister trois motifs qui faisaient agir ainsi le comte : le premier était un manque de sensation, le second motif était une malhonnêteté, l'acte d'un homme qui ne se gêne pas et qui reste où il se trouve, sans s'inquiéter s'il est désagréable...
CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p. 153.
En partic. Acte ou parole qui manque à la politesse. Je m'aperçois que j'ai dit une malhonnêteté en voulant dire quelque chose de spirituel et faire l'agréable (FLAUB., Corresp., 1842, p. 121).
C.— Défaut de probité. L'épicier est redouté pour sa malhonnêteté (il triche sur les pesées et sur la qualité) (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 383) :
2. Le tricheur, s'il les viole [les règles], feint du moins de les respecter. Il ne les discute pas : il abuse de la loyauté des autres joueurs. À ce point de vue, on doit approuver les auteurs qui ont souligné que la malhonnêteté du tricheur ne détruit pas le jeu.
Jeux et sports, 1967, p. 151.
Malhonnêteté intellectuelle. Utilisation déloyale, pernicieuse d'arguments en vue d'une orientation particulière de la pensée; manque d'objectivité. Une des pires malhonnêtetés intellectuelles est de jouer sur les mots, de présenter le christianisme comme n'imposant presque aucun sacrifice à la raison, et, à l'aide de cet artifice, d'y attirer des gens qui ne savent pas ce à quoi au fond ils s'engagent (RENAN, Souv. enf., 1883, p. 300).
En partic., gén. au plur. Actes qui manquent à la probité. Il ne s'agit pas de votre oncle, ma bonne amie; il s'agit de ne pas faire de malhonnêtetés à Monsieur de Blévaux (LECLERCQ, Proverbes dram., Espr. désordre, 1835, 7, p. 262). C'est un homme qui a commis trop peu de malhonnêtetés dans sa vie (CLAUDEL, Part. midi, 1949, I, p. 1096).
Prononc. et Orth. :[]. Ac. 1694, 1718 : malhonnesteté, dep. 1740 : -nêteté. Étymol. et Hist. 1. a) 1676 [éd.] « défaut de probité » (BOUHOURS, Hist. de P. d'Aubusson, VI, p. 322 : le Grand-Maistre sentit plus le contretemps de l'entreprise que la mal-honnesteté de Ravestein); en partic. 1883 la pire des malhonnêtetés intellectuelles (RENAN, Souv. enf., p. 300); b) 1864 « acte contraire à la probité » (GONCOURT, R. Mauperin, p. 203 : il y a des déloyautés, des malhonnêtetés ... ça me rend indulgente pour les scélérats); 2. 1676 « défaut de politesse » (BOUHOURS ds FEW t. 4, p. 461 b); cf. av. 1704 (BOSSUET ds GUÉRIN 1892); 3. 1902 « indécence » la malhonnêteté d'une chanson (Nouv. Lar. ill.). Dér. de malhonnête d'apr. honnêteté. Fréq. abs. littér. :56.

malhonnêteté [malɔnɛtte] n. f.
ÉTYM. 1676, aux sens 1 et 2; de malhonnête.
Défaut d'honnêteté.
1 Vx. Impolitesse, incivilité, incorrection. || Il est d'une malhonnêteté révoltante.
(1690). || Une, des malhonnêtetés. Parole, acte impoli. Grossièreté.
1 Vous croyez que je suis pareille à ma grand'mère, qui, pourvu qu'on lui baille quelque argent, supporte les malhonnêtetés et les insolences du monde.
G. Sand, la Petite Fadette, XIII.
2 Je m'aperçois que j'ai dit une malhonnêteté en voulant dire quelque chose de spirituel et faire l'agréable.
Flaubert, Correspondance, 69, 16 nov. 1842.
2 Mod. Caractère d'une personne malhonnête (3.). Déloyauté, improbité, infidélité, malpropreté (morale); canaillerie, friponnerie. || La malhonnêteté d'un agent d'affaires, de ses procédés.(1883). Par ext. || Malhonnêteté intellectuelle : emploi d'arguments malhonnêtes, déloyaux; mauvaise foi.
(1864). Rare. Acte contraire à l'honnêteté. || Il a commis de petites malhonnêtetés. Indélicatesse. || C'est une malhonnêteté inexcusable ! Escroquerie, vol.
3 (1902). Vx. Inconvenance, indécence. || La malhonnêteté d'un couplet.
CONTR. Honnêteté, décence, pudeur. — Civilité, conscience, fidélité, honneur, intégrité, loyauté, probité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MALHONNÊTETÉ — s. f. Incivilité, manque de bienséance. Il y a de la malhonnêteté dans son procédé. Il est d une malhonnêteté choquante. Il m a parlé avec malhonnêteté.   Il se dit aussi Des paroles et des actions inciviles. Il m a dit, il m a fait une grande… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MALHONNÊTETÉ — n. f. Défaut d’honnêteté, de probité. La malhonnêteté de sa conduite. Il signifie aussi Incivilité, manque de bienséance. Il est d’une malhonnêteté révoltante. Il m’a parlé avec malhonnêteté. Il se dit, par extension, des Paroles et des actions… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • malhonnêteté — (ma lo nê te té) s. f. 1°   Manque d honnêteté, de civilité, de bienséance. •   Un homme qui avait la malhonnêteté d être jaloux de sa femme, HAMILT. Gramm. 8.    Parole ou action incivile. Faire des malhonnêtetés à quelqu un. 2°   Manque de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Malhonnêteté — Sincérité La sincérité est la propriété de celui qui dit vrai à propos de ses sentiments, de ses pensées et désirs. La sincérité peut être vue comme une vertu philosophique ou comme un risque pratique. Sommaire 1 Étymologie 2 Sincérité dans les… …   Wikipédia en Français

  • malhonnêteté — nf. MALONÉTTÂ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Malhonnêteté intellectuelle — ● Malhonnêteté intellectuelle déloyauté dans l utilisation des œuvres d autrui, dans les arguments employés, dans la manière de citer quelqu un …   Encyclopédie Universelle

  • indélicatesse — [ ɛ̃delikatɛs ] n. f. • 1794; de indélicat 1 ♦ Manque de délicatesse dans les manières. Il est d une indélicatesse insupportable. ⇒ goujaterie, grossièreté, impolitesse, indiscrétion (2o) , inélégance. 2 ♦ Procédé, acte indélicat. ⇒ malhonnêteté …   Encyclopédie Universelle

  • L'Environnementaliste Sceptique — L Écologiste sceptique L Écologiste sceptique (titre original en danois : Verdens Sande Tilstand ; littéralement L état véritable du monde) est un ouvrage polémique de Bjørn Lomborg, un professeur de sciences politiques danois. L auteur …   Wikipédia en Français

  • L'Environnementaliste sceptique — L Écologiste sceptique L Écologiste sceptique (titre original en danois : Verdens Sande Tilstand ; littéralement L état véritable du monde) est un ouvrage polémique de Bjørn Lomborg, un professeur de sciences politiques danois. L auteur …   Wikipédia en Français

  • L'environnementaliste sceptique — L Écologiste sceptique L Écologiste sceptique (titre original en danois : Verdens Sande Tilstand ; littéralement L état véritable du monde) est un ouvrage polémique de Bjørn Lomborg, un professeur de sciences politiques danois. L auteur …   Wikipédia en Français